E.P. Available

26/05/2010

On l’a d’abord remarquée aux cotés de Tété ou Zahra Hindi, Cae (prononcer Ké), nous offre à présent sa propre musique :  un 1er opus « Daughter of the Dust » : 7 titres d’une pop subtile résolument acoustique, qui puise sa  force aux racines de la soul du jazz,  de la folk et du blues.


Biographie

« Chez Cae tout est double, entre études musicales et littéraires, entre français et anglais. Elle est métisse, parolière, compositrice, chanteuse et musicienne. D’un tel bagage de pouvait sortir qu’un univers musical lui aussi mêlé, où s’étreignent soul et folk, jazz et musiques du monde. » dit d’elle la romancière Léonora Miano (Plon, Fr).

Cae a exercé son talent au département Jazz du Conservatoire à Paris et a étudié en tant que boursière au Berklee College of Music à Boston.

Séduit, enthousiasmé par la musicalité de sa voix, Tété l’embauche pour faire ses chœurs sur la tournée de son 3ème album « Le sacre des Lemmings » (Sony BMG) pour plus de 60 concerts à travers le monde.

Forte de sa technique et de ces expériences, elle se met à explorer de nouvelles sonorités, de nouvelles approches réunies dans une palette de compositions impressionnantes de musicalite, à la croisée des hémisphères, des atmosphères, des couleurs.


E.P. Daughter of the Dust

D’origine franco-haïtienne, Cae nous offre 7 titres, à la croisée des hémisphères, des atmosphères, des couleurs.
Depuis les rives de la Géorgie avec « Daughter of the Dust » inspiré par le chef d’œuvre éponyme de la réalistarice Julie Dash, où s’étreignent pop et gospel comme sur le décomplexé «My Hesitations», on passe à la nostalgie urbaine avec «Le temps long» et ses intonations blues qu’on retrouve sur «Shelter From the Storm» hommage à la romancière Léonora Miano.
Puis c’est le bush australien teinté de Sénégal, le temps d’un duo avec le bluesman Australien virtuose Jeff Lang sur l’aérien «Gorée Island».
On se laisse également caresser au détours d’une balade folk/jazz  avec «Specimen Insolite» ou «Words Keep Sleepin’ Away» en duo avec le chantre de la neo soul à la française Shäy Mané.

Avec en fil conducteur le velours subtil et chaleureux d’une voix singulière tant vocalement que par  les textes et l’esthétique qu’elle dessine, cet E.P.,  mixé à merveille par Bénédicte Shmitt et Dominique Blanc-Francard qui s’éprennent du projet, révèle une musique qui stimule les esprits et nourrit l’âme.
PRESSE

Une nouvelle voix Soul, jazzy, frémissante… » Bintou Simporé, R.F.O, Cargo , Radio Nova

« Entre philosophie et littératue, avec les paroles et les mots, entre France et Caraïbes  elle chante un groove Folk avec un blues et une voix aux intonations africaines. » Marijosé Alie, France Ö, Studio M.

28 Mai : Showcase @Violette and Co Bookstore

26 juin : Live @ L’Entrepôt

7 juillet : Live @ Les 3 baudets

3 Juin: Live En Trio sur RFI pour l’émission “Musiques Du Monde” de Laurence Aloir

My First E.P.

20/05/2010

http://www.caemusic.net